Une éclairage intérieur optimal : 8 conseils d’experts

Share.

Une bonne éclairage met en valeur votre intérieur de manière adéquate. Un mauvais éclairage, en revanche, se remarque fortement. Et bien sûr, vous ne le voulez pas. Mais comment parvenir à une éclairage intérieure optimale ? Nous vous donnons ici 8 conseils pratiques.

1. Laissez la conception de votre pièce déterminer l’éclairage

Réfléchissez d’abord à la conception pratique de votre espace. Vos meubles et éléments décoratifs sont prioritaires. Ensuite seulement, pensez à l’éclairage. Et celui-ci doit surtout mettre en valeur les accents appropriés de votre intérieur réfléchi. Votre éclairage ne doit donc en aucun cas être prédominant, mais plutôt de soutien.

2. Achetez différents types d’éclairage

Compter sur une seule source de lumière est sans aucun doute l’erreur la plus courante en matière d’éclairage. Envisagez 3 types d’éclairage pour illuminer votre espace : l’éclairage au plafond (éventuellement encastré), l’éclairage à mi-hauteur (comme les lampadaires ou l’éclairage mural) et l’éclairage de tâche (comme les lampes de bureau et autres lampes de table).

3. Ne vous concentrez pas trop sur le style

Un luminaire peut être très beau, mais est-il fonctionnel pour votre espace ? En d’autres termes, éclaire-t-il votre espace de manière adéquate ? Les erreurs courantes sont les luminaires grands et extravagants pour de petits espaces ou un éclairage faible pour de grands espaces ou des espaces nécessitant beaucoup de lumière, comme la cuisine.

4. Luminosité maximale grâce à la combinaison de lumière et de couleur

Même la lumière la plus vive ne parvient pas à rendre une pièce avec des murs sombres lumineuse. Une lampe sur pied contre un mur noir ne produira qu’un faible effet projecteur. Optez donc pour des couleurs claires sur les murs et dans la décoration de votre espace.

5. Contraste pour les lampes de bureau ou de lecture

Pour l’éclairage sous lequel vous souhaitez lire, la luminosité n’est pas importante, mais le contraste l’est. Une simple lampe de bureau est parfaite pour une lecture concentrée dans une pièce sombre. Mais dans un espace bien éclairé, vous avez besoin de plus pour éclairer les pages de votre livre préféré. Nos yeux s’adaptent en fonction de la luminosité.

6. Ne vous laissez pas guider par le nombre de watts

La puissance en watts n’est pas un bon indicateur de la luminosité d’une lampe. Autrefois, oui, mais aujourd’hui, les lampes sont plus économes en énergie. Pensez aux ampoules LED ultra-économiques, par exemple. Avec la puissance en watts, vous savez donc seulement combien d’énergie une lampe consomme. Heureusement, il existe un bon indicateur : les lumens. C’est la mesure de la quantité de lumière visible qu’une source de lumière émet. Et cet indicateur se trouve heureusement sur l’emballage de chaque lampe.

7. Recherchez la ‘température’ d’une lampe

La température d’une lampe n’a rien à voir avec les degrés Celsius. Ne mettez donc en aucun cas un thermomètre contre votre lampe. Il s’agit ici de la couleur : allant du blanc froid au blanc chaud. Vous avez également un indicateur pour cela : la température Kelvin. Utilisez des lampes ‘chaudes’ pour les espaces où vous recherchez de l’ambiance et des lampes ‘froides’ pour des espaces plus fonctionnels.

8. Changez l’ambiance avec des ampoules spéciales

Changer l’ambiance d’une pièce ? Vous le faites simplement en ajustant votre éclairage. Tournez, par exemple, une ampoule de lumière rose douce dans l’armature de votre chambre. Ou un exemplaire couleur ambre au-dessus de votre table à manger. Ambiance garantie !

Découvrez aussi:
Habiter hallucinant : découvrez ces 6 maisons remarquables sur Zimmo 
Stores extérieurs ou volets roulants : quelle est la meilleure solution ?
Préparer gratuitement votre maison à la vente

Share.